<<< XVIIe siècle



B  I  B  L  I  O  T  H  E  C  A    A  U  G  U  S  T  A  N  A
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Jean Racine
1639 - 1699

 
 
   
   



L ' a u t e u r

Jean Racine, dramaturge français, est né à La Ferté-Milon en 1639. Orphelin à quatre ans, il est élevé par sa grand-mère. Elle le fait admettre aux Petites-Écoles janséniste de l'abbaye de Port-Royal. En 1658, il quitte Port-Royal pour mener une vie mondaine à Paris. Il se brouille avec les jansénistes pour se consacrer au théâtre. Après le succès d'Andromaque (1667), il écrit huit tragédies dont Britannicus (1669), Mithridate (1673) et Phèdre (1677). En 1677, Racine se marie et il se réconcilie avec ses maîtres jansénistes. En même année, il devient, avec son ami Boileau, historiographe de Louis XIV. Ses dernières pièces, Esther (1689) et Athalie (1691), sont des tragédies bibliques, écrites à la demande de Madame de Maintenon pour les élèves de l’institution religieuse de Saint-Cyr. Pendant ses dernières années, il mène une vie pieuse et meurt à Paris en 1699.




L e s   œ u v r e s

La Amasie (disparue, ca. 1659)
Amours d'Ovide (disparue, ca. 1659)
Ode à la nymphe de la Seine (1660)
Ode sur la convalescence du roi (1663)
La Thébaïde ou les Frères ennemis (1664)
Alexandre le Grand (1665)
Andromaque (1667)
Les Plaideurs (comédie, 1668)
Britannicus (1669)
Bérénice (1670)
Bajazet (1672)
Mithridate (1673)
Iphigénie en Aulide (1674)
Phèdre [et Hippolyte] (1677)
Esther (1689)
Athalie (1691)
Abrégé de l'histoire de Port-Royal (1693)
Cantiques spirituels (1694)


S u p p l é m e n t

Sarah Bernard dans «Phèdre»
Senecae Phaedra
Euripides, Hippolytos (Perseus Project)
Sources/Colophon

 
 
 
 
<<< XVIIe siècle